20/08/2011

Humeurs du jour (Emmy, Sofia, Ghalia, Martine, Svetlana)

Les accès de sensiblerie m'agacent. Je supporte assez mal que l'on se mette à pleurer pour des raisons sentimentales. Pourtant, en regardant ce reportage sur la Coupe du monde de football des sans-abris, j'ai pleuré. C'est ridicule et j'ai un peu honte de le dire.

J'ai aussi (discrètement) pleuré au mariage de Christian et Georgia, parce que quelqu'un, avant la cérémonie, avait passé cette chanson. C'est encore plus ridicule et incompréhensible.

J'ai pleuré, à chaudes larmes et sans aucune retenue, quand j'ai vu ce film et aussi pour Les 400 coups (mais j'avais 13 ans).

---

Je voudrais lire une biographie d'Emmy Noether ou de Sofia Kovalevskaïa, qui prouvent que les femmes ne sont pas génétiquement vouées à confectionner des tartes aux pommes.

J'ai bien aimé cet article qui m'a donné envie, pour la première fois de ma vie, de regarder une émission culinaire. Ici, mes neveux et nièces sont fans de MasterChef, ça me déprime à fond.

J'ai aussi bien aimé ce portrait lu sur le chouette blog Urbains sensibles (mais je n'ai pas pleuré).

Sans réel rapport avec le portrait mentionné juste au-dessus : si je comprends assez mal les gens religieux qui ramènent tout à Dieu, je trouve les antireligieux virulents qui crachent a priori sur toute forme de religion assez fatigants, eux aussi.

J'ai très envie de lire des livres de Svetlana Alexievitch. Tout à l'air trop bien. Mais quelle misère, le fantastique tarif livres de la poste française a disparu.

Pour finir, chouette, un nouveau film de Pedro Almodóvar ! (Vive les valeurs sûres.) Puis je suis curieuse de voir le dernier de Lars von Trier, après avoir été intensément rebutée par ses précédents. Ainsi que  Midnight in Paris, que j'imagine un peu aigre-doux.

4 commentaires:

Agnès a dit…

j'attends avec impatience aussi le film de Lars von Trier. Midnight in Paris, c'est un grand éclat de rire. Un fantasme réalisé (comme Tarantino mitraillant Hitler), une glace à la pistache un soir d'été. Ce qui est fou c'est que personne n'a vendu la mèche et que l'on ne peut deviner le délire de ce film. J'aime bien tes envies et les pistes que tu lances!

chickenbird a dit…

En effet, je ne sais rien de Midnight in Paris. Tout ça m'intrigue, j'ai de plus en plus envie de le voir... Ne reste plus à ce qu'il sorte ici.

patoumi a dit…

Vous me manquez. Mais je ne vais pas pleurer, on a dit qu'il ne fallait pas céder à la sentimentalité!
J'ai détesté plusieurs films de LvT mais celui-là était vraiment pas mal... Vous nous direz!

chickenbird a dit…

Je pense souvent à vous, en train de travailler dans votre bureau (même si je ne le connais pas)...

LvT, ça dépend vraiment des films. Et puis la sentimentalité, c'est surtout chez moi qu'elle me gêne.